// Arthrose de l'épaule (ou Omarthrose)

L'arthrose

Le cartilage permet un glissement harmonieux des surfaces articulaires entre elles.

Lorsque le cartilage est abîmé, ou usé par l'arthrose, on peut alors remplacer les surfaces de glissement par des surfaces prothétiques.

Lors de la consultation, j'aurai besoin d'examiner votre épaule bien sûr, mais surtout d'analyser un bilan radio pour les lésions osseuses + une échographie ou IRM pour les lésions tendineuses. Ces examens doivent impérativement être récents (moins de 6 mois).

FLURIN BORDEAUX EPAULE CARTILAGE SAIN EP
FLURIN BORDEAUX EPAULE ARTHROSE CARTILAG

Les différentes prothèses d'épaule

 

La Prothèse Anatomique  permet de remplacer uniquement la tête humérale (hémiarthroplastie) ou les 2 surfaces de la tête de la glène (prothèse totale d'épaule). Elle est constituée d'une part d'une tête humérale fixée à l'intérieur de l'os du bras (humérus), et d'autre part d'une cupule en polyéthylène fixée par des plots sur la surface articulaire de la glène de l'omoplate.

Cette prothèse anatomique ne pourra permettre une restitution du mouvement que si les muscles et les tendons de la coiffe des rotateurs sont en bon état.

La Prothèse Inversée sera proposée lorsqu'il existe une rupture importante et irréparable de la coiffe des rotateurs. Cette prothèse stabilise l'humérus en face de la glène en articulant une cupule humérale avec une sphère fixée sur l'omoplate.

 

Cette inversion de l'anatomie permet de retrouver une mobilité articulaire malgré la défaillance de la coiffe des rotateurs.

L'intervention chirurgicale

 

L'Anesthésie :  Générale et locorégionale, elle vous sera proposée et expliquée lors de la consultation avec l'anesthésiste.

L'incision :  La voie d'abord est antérieure (dite delto-pectorale) 

Remplacement de l'articulation et fixation :  

  • Pour la prothèse Anatomique on remplace systématiquement l'humérus, qui peut être fixé dans l'os sans ciment (par impaction) ou avec du ciment (colle chirurgicale). La glène de l'omoplate sera remplacée en fonction de son usure (hémiarthroplastie).

  • Pour la prothèse Inversée, la tige humérale est fixée par impaction et surmontée par une cupule en polyéthylène. L'implant glénoïdien, en forme de sphère, est fixé par un plot réhabitable et des vis.

 

Après l'intervention

 

Hospitalisation :  Dans la majorité des cas, l'intervention est réalisée en ambulatoire. Si nécessaire, une hospitalisation d'un à deux jours peut être envisagée.

Centres de soins de suite :  Sauf en cas de difficultés particulières, je conseille vivement le retour au domicile qui permet une autonomisation précoce. Dans ce sens, j'ai élaboré un guide pratique des gestes de vie quotidienne à lire ci-dessous.

Douleurs :  Les suites opératoires peuvent être marquées par des douleurs dont l'intensité est variable selon les patients. Une ordonnance d'antalgiques (médicaments contre la douleur) vous sera remise par l'anesthésiste.

Surveillance de la cicatrice / pansement :

  • Une prescription pour la réfection de votre pansement vous est remise avant l'intervention pour vous permettre d'anticiper l'achat des produits nécessaires et organiser la visite de l'infirmier(e) à votre domicile.

  • Il est fréquent qu'un hématome apparaisse et cela peut être impressionnant. La plupart du temps l'hématome se résorbe spontanément, mais en cas de doute il est nécessaire de prévenir mon secrétariat pour effectuer un suivi personnalisé (envoyer une photo de la cicatrice, surveiller la température, réaliser un bilan sanguin, etc.) 

Guide pratique de retour au domicile

 

Immobilisation :  Votre bras sera immobilisé dans une attelle pendant une à deux semaines.

  • Dans la journée, il est vivement recommandé de libérer votre avant-bras pour les activités d'autonomie (repas) et de libérer totalement le bras pour la toilette et l'habillage. Le sevrage total le jour intervient après une semaine.

  • La nuit, il est conseillé de garder l'immobilisation deux semaines.

  • A l'extérieur : Vous devez porter votre attelle lorsque vous sortez du domicile pendant deux semaines.

Les vêtements : Choisir des vêtements adaptés et faciles à enfiler

  • Hauts : ouverture devant​

  • Bas : plutôt amples et éviter les boutons

  • Chaussures : type mocassins ou baskets sans lacets à enfiler avec un chausse-pied long

 

Faire sa toilette :

  • Enlever l'attelle

  • Utiliser le bras "valide"

  • Autorisation passer un gant de toilette et le déodorant sous le bras opéré

 

Prendre une douche : Après 8 jours (pansement sec) si l'infirmière n'a pas de contre indication

Les repas : ​

  • Libérer votre avant-bras de l'attelle pour la préparation (simple) des repas

  • Anticiper et ranger les objets usuels à hauteur de plan de travail

  • Pas de gestes en élévation : Porter une petite casserole ou un plat à hauteur de poitrine maximum (coudes fléchis)

  • Utiliser le bras valide pour couper les aliments, verser de l'eau, etc.

Les tâches ménagères :

  • Vaisselle : possible mais avec prudence (maladresse, gestes brusques, etc.)

  • Balai / serpillère : pas avant 3 semaines

  • Aspirateur : utiliser uniquement le bras "valide"

  • Etendre le linge :

    • à hauteur de taille = 1 semaine

    • en hauteur = pas avant 2 mois

  • Repassage : pas avant 6 semaines

  • Laver les vitres (sans escabeau) pas avant 2 mois

Promenade / marche :

  • Possible immédiatement avec port de l'attelle

  • Se chausser correctement pour éviter les glissades / chutes

  • Si marche avec canne : la manipuler avec le bras "valide"

Conduite automobile :

  • Possible à partir de 3 semaines (si confiance)

  • S'entraîner à manipuler les commandes et le volant à l'arrêt

  • Privilégier les trajets courts, éviter les manoeuvres pendant 2 à 3 semaines.

La rééducation

 

Une fiche d'exercices d'auto rééducation vous sera remise et expliquée par le kinésithérapeute de la clinique. Ces exercices ont été élaborés pour vous permettre de mobiliser rapidement votre épaule en toute sécurité et éviter l'installation de contractures douloureuses souvent dues à une mauvaise posture.

 

Un protocole précis vous sera également remis avec la prescription de séances pour votre kinésithérapeute.

L'objectif principal de la rééducation est de retrouver la mobilité de votre épaule

La mobilisation passive  de votre épaule doit être effectuée sous contrôle manuel du rééducateur. Je déconseille formellement l'utilisation de poids et de pouliethérapie.

La consultation post-opératoire ​environ 6 à 8 semaines après l'intervention, permettra de faire le point sur votre avancement et d'adapter le protocole de rééducation si nécessaire.

 

En cas de doute, n'hésitez pas à me contacter avant cette consultation pour éviter l'installation de phénomènes inflammatoires et douloureux.

© 2019 Dr Pierre-Henri Flurin. Site créé avec Wix.com